Menu

Fondation Les Amis de L’Arche

Présentation

L’Arche, ce sont des lieux où vivent et travaillent ensemble des personnes adultes en situation de handicap mental et ceux qui les accompagnent, les « assistants » salariés ou volontaires dans le cadre du service civique.

L’Arche, ce sont des lieux où vivent et travaillent ensemble des personnes en situation de handicap mental et ceux qui les accompagnent, les « assistants », professionnels salariés ou jeunes volontaires du Service Civique. Ces établissements sont aussi des « communautés de vie » où l’on cherche à « vivre avec » plutôt qu’à « faire pour ».

 

o   Des lieux de vie partagée

Les foyers de l’Arche, regroupés à plusieurs sous la forme d’une communauté et le plus souvent implantés au cœur des villes, hébergent chacun une dizaine de personnes (assistants et personnes handicapées). Différentes propositions sont offertes dans la journée aux personnes accueillies : ateliers manuels et de détente dans le cadre d’un centre d’activité de jour, travail au sein d’un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) ou dans le milieu ordinaire.

 

o   « Vivre avec » plutôt que « faire pour »

Les foyers de L’Arche sont conçus comme des maisons familiales afin d’en faire des lieux chaleureux, où l’on se sent « chez soi », et où chacun puisse participer, dans la mesure de ses capacités, aux tâches de la vie quotidienne. L’idée est de « vivre avec » plutôt que de « faire pour ». La vie des foyers est proche de celle d’une maison « ordinaire » où les relations tissées au fil des jours, l’attention portée aux gestes de la vie quotidienne, les multiples occasions de faire la fête contribuent à créer un environnement « extraordinaire ».  À travers l’expérience d’une vie partagée, L’Arche permet aux personnes handicapées accueillies de vivre des relations d’amitié qui dépassent la simple relation d’aide, d’avoir un travail… et d’avoir ainsi une vraie place dans la société.

 

o   Bâtir une société plus humaine

À L’Arche, se tissent dans un quotidien partagé des relations réciproques d’amitié et de confiance entre personnes handicapées et leurs assistants. Les personnes handicapées, par leur regard sur la vie et l’expérience qu’elles font de leurs propres fragilités,  révèlent des trésors d’humanité. La vie ensemble enrichit et interpelle chacun, en invitant à s’interroger sur  ses représentations et appréhensions face à la différence. 

Dans un monde souvent guidé par la recherche de la performance et de la normalité, les personnes handicapées nous conduisent à mieux reconnaître la part de fragilité inhérente à l’existence de toute personne, à accepter de se laisser « humaniser » par la relation avec les plus fragiles… A L’Arche, nous sommes convaincus que cette reconnaissance de la fragilité contribue à transformer les relations sociales et à bâtir une société plus généreuse et plus humaine.

L’Arche en France organise depuis 2009 une série  de colloques qui portent une réflexion sur la fragilité en tant que ressource du vivre-ensemble. L’ambition de ce projet est d’interpeler chacun et de tenter de faire changer le regard porté sur le handicap et sur toute personne en situation de fragilité.

 

« Les personnes ayant un handicap mental nous révèlent ce que c’est qu’être humain.» Jean Vanier

« De quoi avons-nous le plus besoin au monde ? Ce n’est pas d’être normal, mais d’être aimé et que quelqu’un croie en nous… » Jean Vanier

Coordonnées

12 RUE COPREAUX
75015 PARIS