Menu

Différence entre assurance en cas de vie et assurance en cas de décès

Plusieurs types d’assurance vie sont possibles. Mais quelles sont les différences entre une assurance en cas de vie et une assurance en cas de décès ?

🔹 Qu'est ce que l'assurance en cas de vie ?

Il s’agit d’un contrat d’assurance de type « épargne » qui se présente vcomme un acte d’épargne. En effet, l’assureur s’engage vis-à-vis du souscripteur à payer un capital en cas de vie et de mort. En cas de vie du souscripteur, il est le bénéficiaire des fonds et peut récupérer librement le capital et les intérêts. En cas de décès du souscripteur, le contrat sera dénoué et le capital et les intérêts seront transmis à le (ou les) bénéficiaire(s) de son choix (enfants, conjoints, frères, soeurs, association, fondation, etc.) seulement si une contre assurance a été souscrite.

🔹 Qu'est ce que l'assurance en cas de décès ?

Il s’agit d’un contrat d’assurance prévoyance par lequel l’assuré paie une prime qui couvre le risque de sa mort pendant la durée du contrat. En effet, l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente à un bénéficiaire désigné, en cas de décès de l’assuré avant le terme du contrat.

🔹 Et les assurances mixtes ?

Les assurances mixtes couvrent les deux risques contradictoires que sont la survie et le décès.

Ces trois typologies d’assurance vie garantissent le versement d’un capital ou d’une rente au bénéficiaire désigné dans le contrat, au terme du contrat dans le premier cas, au décès de l’assuré dans le second.

🔹 Quelques points d'attentions :

Ne pas confondre Assurance-vie et contrat de capitalisation :

Le contrat de capitalisation est un produit d’épargne proche de l’assurance-vie mais il ne repose pas sur la couverture d’un risque et ne dépend pas de la durée de vie. Sans risque et sans aléa, il ne comporte ni d’assuré, ni de bénéficiaire en cas de décès. Lors du décès de son souscripteur, le contrat est intégré à l’actif successoral.

Ne pas confondre assurances vie et donation :

Le contrat d’assurance-vie peut être requalifié en donation indirecte s’il est prouvé qu’il a été souscrit en l’absence d’aléa.
C’est le cas, lorsque le contrat est signé par un souscripteur déjà très malade ou très âgé. La requalification en donation entraîne la réintégration du contrat dans l’actif successoral lors du décès du souscripteur.

🔹 Encore quelques interrogations ? Nous répondons à quelques questions plus précises dans notre FAQ :

Nous répondons à plusieurs de vos autres questions dans notre FAQ accessible en cliquant ici

  • Qui peut souscrire à une assurance vie ?
  • Tout organisme gratifié peut-il recevoir une assurance-vie ?
  • L’assurance-vie est-elle soumise aux règles de la réserve héréditaire ?
  • ….

🔹 Vous voulez en savoir plus sur les assurances vie ?

Vous avez à votre disposition notre page “Comment souscrire une assurance vie au profit d’une association ou d’une association ?” avec plusieurs éléments importants à connaitre :

  • Qui choisir comme bénéficiaire de son assurance ?
  • Comment désigner le bénéficiaire de son assurance ?
  • Quel support choisir pour mentionner le bénéficiaire ?
  • Peut-on changer de bénéficiaire ?
  • À quel moment le bénéficiaire doit-il accepter ?
  • Quels sont les avantages de choisir une association ou une fondation comme bénéficiaire ?
Assurance vie - visuel 1

Découvrez également notre guide “Assurance-vie, un don à la portée de tous” !

 

Découvrez également  dans notre guide l’ensemble des outils pour faciliter la transmission de votre assurance vie :

  1. la répartition du capital entre plusieurs bénéficiaires
  2. le démembrement de la clause bénéficiaire
  3. des conditions et charges imposées par le souscripteur
  4. affectation du capital de l’assurance vie
📍 MENU : Comment donner > partie 2 > Je transmets mon patrimoine :

Léguer son patrimoine

Il est utile de rappeler que le legs des biens est important pour l’organisme qui en bénéficie. Et ce, quelle que soit la valeur de ce que vous envisagez de transmettre et quelle qu’en soit la forme : un appartement, un compte épargne, une maison de campagne, un champ, des biens mobiliers…

Lire la suite »

Différence entre don, donation et legs

Le don couramment appelé « don manuel » est un acte par lequel le particulier donne de son vivant par la remise de la « main à la main » un bien « meuble » (espèces, chèques, virements, prélèvements ou par carte bancaire, titres financiers, meubles, bijoux…).

Lire la suite »
Découvrez les associations et fondations qui œuvrent au quotidien grâce à vos dons et soutenez les causes qui vous tiennent à cœur.

A chaque don son action. #VosDonsAgissent 

Suivez-nous
';