Menu

Faire un don

Vous pouvez bénéficier de réductions fiscales dans le cadre de votre don à une association ou fondation d’intérêt général. Voici quelques explications sur les différentes réductions et dispositions fiscales.

Dans le cadre de votre don à une association ou à une fondation d’intérêt général, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt selon les dispositions fiscales existantes. Le mécanisme et le calcul de la réduction va changer, selon votre situation, l’organisme à qui vous avez fait un don et selon ce que vous avez donné. Explications ci-dessous.

Réduction de 66 % du montant du don sur votre Impôt sur le Revenu (IR) 

Quand vous faites un don, vous avez la possibilité de pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu (IR) à hauteur de 66 % du montant de votre don.
Cette réduction est limitée annuellement à 20% du revenu imposable (c’est-à-dire du revenu net global). Si le don dépasse cette limite annuelle de 20%, l’excédent est reporté successivement sur les années suivantes et jusqu’à la cinquième année incluse.

Réduction de 75 % du montant du don sur votre Impôt sur le Revenu (IR)

Si votre don est fait à un organisme d’aide aux personnes en difficulté, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt s’élevant à 75% du montant de votre don dans la limite de 546 euros (pour les dons effectués en 2019).
Au-delà de cette limite de 546 euros, votre don vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable (c’est-à-dire du revenu net global). Si le don dépasse cette limite annuelle de 20 %, l’excédent est reporté successivement sur les années suivantes jusqu’à la cinquième année incluse.

Le saviez-vous ?

Les aides apportées aux personnes en difficulté par les organismes consistent à fournir gratuitement des repas, favoriser leur logement, fournir gratuitement des soins médicaux.

Réduction de 75 % du montant du don sur votre Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

Si vous êtes assujettis à l’IFI, vous pouvez alors bénéficier d’une réduction de votre impôt à hauteur de 75 % du montant de votre don dans la limite de 50 000 euros.
Contrairement à la réduction de l’IR, si le don dépasse cette limite, l’excédent n’est alors ni remboursable ni reportable.

Le saviez-vous ?

Le contribuable doit faire sa déclaration d’IFI en même temps que sa déclaration annuelle de revenus et détailler, à cette occasion, la composition de son patrimoine dans les annexes.

Attention :

Les organismes bénéficiaires de dons ouvrant à la réduction de l’IFI sont énumérés par la loi. Ainsi, seuls les dons faits à certains organismes permettent de bénéficier de cette réduction d’impôt. Par exemple, les dons faits aux fondations reconnues d’utilité publique ouvrent droit à cette réduction. N’hésitez pas à contacter les organisations pour savoir si elles sont éligibles à émettre des reçus fiscaux dans le cadre de l’IFI.